Prononcer fénanoq

Dans Proncer fénanoq, ensemble, et chacun.e à leur façon bien tranchée, Cécile Proust et Pierre Fourny nous rappellent que la langue est un vertigineux terrain de jeux poétiques et d'enjeux politiques. Il et elle abordent, en entremêlant joyeusement voix, corps, signes graphiques et expériences personnelles, l'histoire de la masculinisation du français conduite par de prestigieux grammairiens au 17ème siècle. Il et elle convoquent alors les résistances passées à cette entreprise de soumission, ainsi que les plus récentes propositions pour en venir à bout et pour aller encore plus loin dans l'inclusion par la langue. 

Prononcer fénanoq a été créé en juillet 2018 dans le cadre du programme Les Sujets à Vif porté par la SACD, en partenariat ave le Festival d'Avignon. Depuis plus de vingt ans, les Sujets à Vif surprennent les festivaliers avec leur forme courte et l'espace d'expérimentation inépuisable qu'ils offrent à des auteurs invités à prendre des risques et à oser l'interdisciplinarité.

 

EXTRAIT DE PRESSE

On assiste d’abord à un petit jeu dans le public auquel les deux acolytes se livrent, l’un avec une machine extraordinaire (...). C’est vertigineux… pendant ce temps-là, on nous interroge sur notre usage – ou pas – de la langue inclusive ou épicène. Ensuite, on prend un bon cours d’histoire de la langue française et il n’est pas inutile de nous rappeler ( !) que « le masculin l’emporte sur le féminin que depuis le 17ème siècle » avant, on accordait tout selon le genre, y compris les noms de métiers et Mme de la Fayette disait « je LA suis » enrhumée là où son courtisan, Gilles Ménage, disait, selon les nouvelles règles du français inventées par l’académie, « je LE suis »… on connaît la suite ! c’est ludique. Un petit Kâma-Sûtra grammairien par là-dessus et c’est emballé… On sort de la guilleret en se disant même que c’est de tous les Sujets de cette fournée, celui qui nous restera le plus vif à l’esprit jusqu’à l’année prochaine…
Emmanuel Serafini, INFERNO, 22 juillet 2018, Les Sujets à Vif (D) : Un fénanoq vertigineux

conception et interprétation Pierre Fourny et Cécile Proust
création sonore et vidéo Jacques Hoepffner
collaboration artistique Pascal Quéneau, Jacques Hoepffner

travail de la voix Dalila Khatir

production 2018 ALIS et Aladin Danse 
co-production SACD et Festival d'Avignon

avec le soutien de L'échangeur-CDCN Hauts-de-France et de la Spedidam
remerciements à Frédéric Minière, Éliane Viennot
crédits photos SACD LN Photographers

Durée : 30'
Public : à partir de 10 ans



fiche technique