Zones Autonomes de Poésie

ALIS se plaît à installer dans les salles d'exposition, les halls, les couloirs, les galeries et jusque dans les parcs et sous-bois des mots-objets. Ils font penser à de sobres mots-signalétiques, si ce n’est que les visiteurs sont invités à les manipuler, ou à changer de point de vue pour les découvrir sous un autre angle. On se retrouve face à des mots écrits qui, au gré de nos mouvements, se donnent en spectacle. Ces drôles d’installations offrent l’occasion de se pencher sur la forme des lettres, d’y voir ce que l’on a rarement l’habitude d’y chercher et nous ouvrent à la poésie, là où l’on s’apprêtait à passer son chemin.
Selon les désirs et contraintes des organisateurs, plusieurs types de mots-objets sont proposés et peuvent donner lieu à des compositions différentes :
- des mots-objets "monumentaux" (plantés dans le sol ou suspendus), dont on découvre la saveur à travers un viseur,
- des mots-objets "manège", qui se transforment après avoir fait un petit tour sur eux-mêmes,
- des « placards » (ou plaqu'art), panneaux d’affichage qui révèlent leur secret une fois levé le volet dont ils sont constitués,
- des mots à éclairer (grâce à un sytème de lampes et d'interrupteurs), dont l'ombre portée s'avère surprenante,
- des mots-réflexions, dont il faut re-considérer l'image...  

EXTRAIT DE PRESSE

Les deux expositions à l’Arsenal portent un coup à la répartition consacrée qui met l’image d’un côté, le verbe de l’autre ; les tableaux sur les murs ou sculptures sur les socles, les écrits sur le papier ou à l’écran. Les images exposées ici sont formées de mots. (...) Pierre Fourny, qui occupe le grand espace en haut, est connu pour ses recherches langagières, exprimées à travers des spectacles, expositions et autres projets. (...) ALIS traite les mots, non pas comme des porteurs logiques de sens fixe, mais comme des pièges visuels dans lesquels le cerveau, engourdi par ses habitudes de lecture, tombe – souvent à la renverse, car l’humour abonde.
Denis Mahaffey, Le vase communiquant, installation vue le  23 mars 2015

conception Pierre Fourny
construction Albert Morelle

Le festival excentrique (Culture O centre), la Ville de Château-Thierry, Jardin en Scène en Picardie, l'Arsenal à Soissons, le Théâtre de Sénart, le Quai des Savoirs - Un dimanche au bord du lac à la Reynerie/Toulouse, l'Abbaye de Noirlac-CCR, Le Prieuré de la Charité sur Loire - La cité du mot-CCR, l'Abbaye d'Aulps ont déjà co-produit des expositions !

Durée : 1 journée à 1 an
Public : à partir de 7 ans (savoir lire) 

catalogue technique